Sécurité

Nous devons pouvoir vivre sereinement à Chevilly-Larue

Une police municipale renforcée, formée et armée

- Mise en place d’une véritable police municipale

La police municipale est actuellement composée de 5 agents pour près de 20000 habitants. C'est trop peu ! Elle devrait idéalement compter 1 agent pour 1000 Chevillais, soit une vingtaine d'agents. Nous proposons de porter l'effectif de la police municipale à ce chiffre.

- Armement et formation des policiers municipaux

​Les policiers municipaux seront formés et armés afin de pouvoir assurer la sécurité des Chevillais et leur propre sécurité. Ils seront entraînés au tir plusieurs fois dans l’année. Le fait que la police municipale (PM) chevillaise ne soit pas armée, à l’heure où un très grand nombre de PM le sont, découragera immanquablement les vocations : les candidats se sentiront moins en sécurité et sauront qu’ils n’auront pas accès à la prime liée au port d’arme. Il est évident qu'il sera, dans un contexte d'armement de la plupart des polices municipales, désormais de plus en plus difficile de recruter et de conserver des policiers de qualité. Nous saluons à cette occasion la qualité des agents actuellement en poste et leur travail dans un difficile contexte de sous-effectif.

Une véritable vidéoprotection

- Une vidéoprotection au service de la sécurité de tous

​​​Aujourd’hui, Chevilly-Larue dispose de 94 caméras braquées sur les seuls établissements municipaux. Quid de la sécurité des habitants eux-mêmes ?

- Création d'un Centre de Supervision Urbaine

Les caméras doivent être reliées à un centre de supervision urbaine (CSU) où des agents les consulteraient en temps réel : les bandes ne peuvent être exploitées qu’a posteriori. Pourtant dans les nombreuses communes dotées d’un CSU et de caméras placées de façon stratégique dans la ville, les résultats sont là.

Mise en place d'une vigilance citoyenne

Nous proposons par ailleurs de mettre en place un système de vigilance citoyenne destiné notamment à faire baisser le nombre de cambriolages, élevé à Chevilly-Larue (selon les chiffres de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales). Des référents bénévoles et leurs suppléants volontaires feront le relais entre la police et les habitants. Les Chevillais souhaitant s’inscrire dans cette démarche d’acteurs vigilants et être informés par les référents ou transmettre des informations et suggestions pourront donner leurs coordonnées à la mairie. La procédure sera encadrée et structurée par un protocole signé entre la préfecture, la gendarmerie et la commune.

Donner toute sa place à la prévention

Le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) doit se réunir régulièrement et la Ville de Chevilly-Larue s’y investir véritablement, afin de définir une véritable stratégie territoriale de prévention, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale